Flocons d’amour de John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle

J’ai lu ce livre de 346 pages paru aux éditions Hachette.

Pour un bref résumé, c’est par ici.

Mon avis:

J’ai aimé cette lecture qui m’a permise de repartir quelques années en arrière dans mes premiers émois amoureux, les rendez-vous avec des amis lorsque nous étions adolescents, les discussions entre copines sur les derniers ragots entendus dans les couloirs de l’école,…

J’ai beaucoup aimé ce livre même si il m’a fait réalisé que j’ai peut-être pris un petit coup de vieux depuis cette époque, si bien que par moment j’ai trouvé certaines scènes ou dialogues un peu cul-cul mais enfin, dans l’ensemble j’ai quand-même beaucoup apprécié.

J’ai trouvé ce livre d’autant plus sympathique parcequ’il m’a surppris! En effet, je m’attendais à lire trois nouvelles de trois auteurs différents qui ont écris chacun une nouvelle qui aurait pour thème l’amour sous la neige mais pas du tout! En fait, chacun des auteurs a écrit un morceau de l’histoire en partant d’un personnage différent mais tous se connaissent puisqu’ils vivent au même endroit et fréquente donc les mêmes endroits si bien que vers la fin de l’histoire, il y a une scène qui mêle tous les personnages et j’ai trouvé l’effet très réussi!

J’ai pris le temps d’apprécier, outre les histoires des personnages qui s’entremêlent, l’exercice de style réalisé par ces trois auteurs qui ont réussi à gardé chacun la particularité de leur plume pour l’écriture de leur partie et cela se sent particulièrement lorsqu’on passe à la partie écrite par John Green car les sentiments et les actions y sont décrits de manière plus « masculine » mais quand on a lu l’ensemble des trois histoires, on se rend bien compte qu’il y a eu du travail car les trois histoires s’imbriquent bien les unes dans les autres et cela donne un superbe résultat.

Ma note pour cette lecture sera de 8/10 car j’ai beaucoup aimé même si j’aurais plutôt tendance à le conseiller aux jeunes filles de 15 à 20 ans et pas aux vieille biques comme moi qui en ait déjà 28 car on ne voit plus vraiment la vie de la même façon et cela rend certaines scènes  et discussions vraiment niaises.

Ma revue en vidéo:


L’état de ma PAL: Bien pire qu’hier mais moins que demain… Je crois que cette petite phrase va devenir mon credo donc je vais sans doute arrêter de faire le point sur ma PAL à la fin de chaque message! Tant pis pour ma résolution de janvier 2012, je ferai peut-être mieux l’an prochain…

Publicités