Un cri d’amour au centre du monde de Kyoichi Katayama

J’ai lu ce livre de 233 pages paru aux éditions Presse de la cité.

Pour un petit résumé du livre c’est par ici.

Mon avis:

J’ai beaucoup apprécié la lecture de cette histoire d’amour entre deux adolescents qui va mal tourner puisque la jeune fille est gravement malade. La jeune fille ayant une leucémie, elle va mourir assez rapidement sous les yeux de son amoureux qui voudrait pourvoir la guérir ou mourir à sa place mais qui ne peut rien y faire.

C’est une histoire dure et émouvante qui m’a beaucoup fait penser à mon grand-père qui est décédé lui-aussi de cette même maladie. Je crois que c’est en partie à cause de ce rapprochement qui s’est fait dans ma tête entre le décès de mon grand-père et celui de cette jeune fille que ce roman sera d’autant plus encré profondément dans ma mémoire.

Cela dit, ce livre s’adresse à tous puisqu’il nous parle surtout d’une belle histoire d’amour (et même de deux belles histoires d’amour), de liens très forts tissés entre un grand-père et son petit fils mais aussi de comment continuer à vivre après le décès d’un proche. Vous l’aurez compris, beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman qui nous fait passer d’une émotion à une autre et qui m’a fait beaucoup pleurer, je dois bien l’avouer.

Concernant la plume de l’auteur, elle est fluide délicate et même poétique par moment. Les personnages sont attanchants, délicats et tout en retenue comme savent l’être les japonnais.

Même si ce roman m’a beaucoup ému et m’a fait larmoyer, il ne présente pas des personnages larmoyants mais un jeune couple qui a beaucoup de caractère et qui sont forts l’un pour l’autre et surtout contre la maladie même si on comprend bien que l’après est difficile à envager.

J’ai beaucoup aimé le grand-père qui va aider Sakutaro, son petit fils, à tenter de réaliser le dernier rêve de Aki qui est malade, ainsi que l’aider après le décès d’Aki à remonter la pente et à lui ouvrir les yeux sur la vie merveilleuse qui continue. Et tout ça sans verser dans le côté trop dramatique ni moralisateur.

Bref, vous l’aurez compris, ce fut un roman qui m’a pronfondément remuée et touchée que je vous conseille vivement!

Ma note pour ce livre est de 9/10 même si ce n’est pas vraiment un gros coup de coeur pour la simple raison que je préfère des romans qui ne me rendent pas trop triste…

Ma chronique en vidéo:

Etat de ma PAL: c’est la cata, n’en parlons plus…

Publicités