La maîtresse de Rome de Kate Quinn

J’ai lu ce livre de 540 pages paru aux éditions Presse de la Cité.

Pour en lire un résumé, c’est par là.

Mon avis:

J’ai aimé, surtout le début et la fin car au milieu j’ai ressenti un moment de flottement mais je pense, comme je le dis également dans ma vidéo que c’est à cause de ma lenteur en lecture du fait de mon état de santé un peu chaotique depuis quelques semaines… Donc ce n’est sans doute pas vraiment du au roman lui-même.

J’ai aimé dans ce livre:

Suivre l’ascension sociale de Thea qui est esclave et qui va se faire remarquer par l’empereur.

J’ai aimé suivre l’histoire d’amour de Thea avec Arius le barbare (gladiateur).

Je me suis amusée de la jalousie de Lepida Polia avant de vraiment la détester car c’est vraiment qu’une affreuse femme malfaisante même avec sa propre fille!

J’ai également détester l’empereur Domitien car il est cruel!  En fait lui et Lépidia me font penser aux vilaines belles mère ou aux sorcières dans les films de Disney, on ne peut que les détester!

Il y a encore une foule d’autres personnages qui sont attachants et dont on aime suivre les péripéties!

Le décors de la Rome du premier siècle qui est admirablement bien dépeind!

Les divers rebondissements dont le complot qui s’organise lors du dernier tiers du livre!

Ce que j’ai moins aimé:

Les histoires d’amour parfois compliquées même si, à la lecture, on comprend ce qui se passe.

Le moment de flottement, vers le milieu du livre comme je vous le disais plus haut,  même si c’est dû à mon état du moment…

Ma note pour ce roman est de 8/10, c’était un bon moment de lecture dans l’ensemble mais pas un coup de coeur!

Si vous voulez voir un autre avis très enthousiaste, je vous conseille de faire un tour chez Cajou.

Ma chronique en vidéo: