L’oeil de Pâques de Jean Teulé.

J’ai lu ce livre de 156 pages paru aux éditions pocket.

Pour en livre un petit résumé, c’est par ici.

Mon avis:

C’est un fait, ce livre n’a rien avoir avec « Le magasin des suicides » que j’ai pu lire auparavant et qui était du même auteur mais cela dit, j’ai quand-même beaucoup aimé « L’oeil de Pâques »!

Ici, nous retrouvons la plume de Jean Teulé mais plus dans un roman à l’humour noir très cinglant du style Famille Adams, plutôt dans une enquête sur un meutre qui va mettre en scène différents personnages plus étranges et plus attachants les uns que les autres.

On va rapidement se rendre compte que tout tourne autour de Pâques, autant la date que le personnage qui est cette jeune fille très jolie qui a un oeil voilé.

Au sein de l’enquête, Jean Teulé, comme tout bon écrivain, va d’abord nous mener sur une fausse piste avant de nous révéler l’assassin mais cette découverte n’est pas la fin de l’histoire en soi puisque toute l’histoire ainsi que les personnages tournent autour de Pâques comme des abeilles ouvrières autour de leur reine (vous comprendrez cette phrase en lisant le livre…). La fin de l’histoire est d’ailleurs assez étrange, elle ajoute comme une note de fantastique dans cette histoire déjà très particulière.

J’insite sur le fait que c’est un petit livre et qu’en plus, il s’y passe une foule de choses donc le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer! Donc au delà de la première vingtaine de pages qui est assez incompréhensible tant qu’on a pas lu la suite, c’est vraiment un très bon roman. Dedans vous trouverez: un meurtre, un vol, une enquête, des viols, une histoire familiale assez compliquée, de l’inceste, des déviences de la justice, d’amour,… Voyez, ce livre, c’est tout un programme!

Bref, je pense qu’il n’est pas nécessaire que j’en dise plus pour vous faire comprendre que j’ai aimé ce roman si particulier de Jean Teulé même si mon roman favori de l’auteur reste pour le moment  « Le magasin des suicides ».

Ma note pour ce livre est de 8,5/10.

Ma chronique en vidéo: