A comme Association Tome 1: La pâle lumière des ténèbres de Erik L’Homme

J’ai lu ce livre de 154 pages paru aux éditions Gallimard/Rageot (Jeunesse).

Pour un bref résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Ce fût un bon moment de lecture et j’ai apprécié le style simple et amusant de l’auteur mais…

En effet il y a un mais car je n’ai pas réussi à être réellement charmée par le personnage de Jasper. J’ai apprécié ses jeux de mots, son humour un peu lourd qui m’a d’ailleurs fait penser à celui de mon mari et pourtant je suis restée distante de ce personnage central qui, malgré son jeune âge, manie très bien la magie et va être enrôlé dans l’Association pour cela!

Dans ce premier tome, Jasper va devoir démanteler un réseau de trafficants de drogues chez les vampires et il va faire ça avec une facilité incroyable qui sera due à sa connaissance de rituels magiques et autres formules elfiques (qui nous sont traduites, j’ai trouvé que cétait bien trouvé!)…

J’ai apprécié cette première rencontre avec l’Association qui est là pour recruter de jeunes recrues qui pratiquent la magie afin de faire respecter un réglement pour que le calme continue à régner sur notre planète où cohabitent les normaux (humains) et les anormaux (tous les autres êtres étranges comme les vampires, les elfes,…).

Bref, j’ai apprécié l’histoire bien qu’elle soit un peu courte ce qui fait plus enfantin car les problèmes sont très vite résolus. J’ai aimé aussi le caractère de Jasper et ses connaissances magiques. J’aurais seulement apprécié pouvoir plus m’identifier ou simplement être plus touchée par le personnage de Jasper qui est resté pour moi un garçon sympathique mais distant!

Pour l’instant, outre le fait que je ne peux plus acheter de livre avant d’avoir fait diminuer ma PAL, je ne compte pas lire le tome 2… Mais peut-être un jour car le personnage féminin de Ombe me touchera peut-être plus que celui de Jasper!?

Ma note pour ce livre sera de 7,5/10 car c’est pas mal mais peut-être trop jeunesse et surtout je n’ai pas réussi comme je le disais à être en osmose avec le personnage principal.

Pour voir la chronique en vidéo:

L’état de ma PAL: 236/239