La femme du Vième de Douglas Kennedy

J’ai lu ce livre de 409 pages paru aux éditions Pocket. (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé retrouver le plume très fluide de l’auteur!

Ensuite, j’ai beaucoup aimé cette histoire assez étrange même si le personnage central, Harry, m’a agacé à partir de la moitié du livre car on s’attend à ce qu’il réagisse mais non, il se complait dans son malheur et se laisse submerger à tout les pépins qui lui tombent dessus!

Il est vrai que quand on voit les malheurs d’Harry, on se dit, quelques soient nos propres malheurs que finalement notre vie n’est pas si catastrophique que ça… D’autre part, j’ai beaucoup aimé cette rencontre des plus étrange avec cette femme du Vième!

J’ai aussi beaucoup aimé la fin du livre qui voudrait nous faire croire à une sorte d’autobiographie, c’est plutôt bien trouvé je trouve!

Bref, malgré beaucoup d’avis mitigés que j’avais pu lire sur le net, personnellement, j’ai trouvé que c’était plutôt une bonne lecture mais j’avoue que j’ai eu envie de mettre des claques à Harry surtout dans une des scènes au comissariat de police (celles qui ont déjà lu le livre verront sans doute à quelle scène je pense).

Après y avoir repensé, je me dis aussi que les avis mitigés peuvent également venir du fait que Harry est un américain qui rêve de venir à Paris ou plutôt d’y revenir comme nous pouvons rêver d’aller en Amérique et que au lieu d’arriver et d’avoir une vie de rêve dans les beaux quartiers, il a tout un tas de problèmes qui lui tombent dessus et il se retrouve dans les quartiers malfamés et cela crée une ambiance plutôt sombre. Ce n’est pas un aspect de Paris qu’on est habitué à voir/s’imaginer. Et peut-être que cela peut déranger certains…

Ma chronique en vidéo:

La poursuite du bonheur de Douglas Kennedy

J’ai lu ce livre de 774 pages paru aux éditions Pocket. (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Un vrai coup de coeur pour cette lecture! Et, plus je repense à l’histoire après coup et plus ce sentiment que ce fut un coup de coeur s’affirme dans mon esprit et dans mon coeur!

C’est une histoire plutôt triste que l’auteur nous conte simplement. Plus qu’une histoire triste, c’est l’histoire d’une femme ayant vécu une histoire d’amour dans les années 40-50 avec un homme marié. Autant vous dire que ce genre de vie n’étant très bien vue à l’époque, encore moins qu’aujourd’hui en tout cas…

C’est surtout cette histoire d’amour qui est mise en avant mais pas seulement. Il y a également l’histoire de Kate, la fille de Jack, l’homme marié qui apprend la vie de son père qu’elle n’a que très peu connu puisqu’il est décédé peu après sa naissance.

Il y a également Eric, le fère de Sara (la femme qui s’est entichée de Jack), celui-ci a fait quelque mauvais choix et va les payer durement!

Bref, c’est un livre à ne pas lire si on est en pleine déprime car il est ici question de pas mal de problème vécu par les personnages qui sont en recherche permanente du bonheur. Cela dit, je vous conseille vivement cette lecture que j’ai dévoré et qui m’a fait passé un très bon moment!

Ma chronique en vidéo:

Piège nuptial de Douglas Kennedy

J’ai lu ce livre de 251 pages paru aux éditions Pocket.

Pour en lire un bref résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Ce livre a été ma première lecture de Douglas Kennedy et j’ai aimé même si ça n’a pas été un coup de coeur.

Je dois avouer, comme je l’ai dis dans la vidéo, que j’ai été surprise dans les premiers chapitres de la façon de parler des personnages qui me paraissait vulgère mais une fois que le décors est planté et que l’on connait un peu mieux Nic (le personnage principal) ça va beaucoup mieux!

J’ai beaucoup aimé l’aventure ou plutôt la mésaventure de Nic, ce journaliste qui quitte tout pour un voyage en solitaire au pays des kangourous.

La plume de l’auteur est plutôt agréable à lire et je me suis rapidement laissé prendre au piège de cette histoire qui ne manque pas de suspense. A partir du moment où se pauvre Nic s’est fait séquestrer par Angie, sa nouvelle femme, je n’ai cessé de tourner les pages pour savoir comment il allait faire pour s’échapper de ce piège nuptial!

Bref, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre dépaysant qui m’a tenu en haleine jusqu’au bout.

Ma note pour ce livre est de 8/10 car malgré tout, ça n’a pas été un coup de coeur…

Ma chronique en vidéo:

Challenge ABC: 11/26