Le voyage d’hiver d’Amélie Nothomb

J’ai lu ce livre de 130 pages paru aux éditions Albin Michel. Pour le résumé c’est par ici.

Mon avis:

Doit-on prendre ce livre au premier degré??? Si c’est le cas, n’y a t’il pas une question d’éthique à se poser???

Certes l’histoire n’est pas moche et elle se lit facilement. Le récit est court, bien aéré et le style d’écriture est bien celui auquel A. Nothomb nous a habitué mais…

Il s’agit ici d’une histoire d’amour qui finit mal d’une part parceque l’homme est quelque peu déséquilibré et pense à faire un attentat style 11 novembre et ceci est accentué par la prise de drogue.

En soit, ces sujets (attentats et drogues) peuvent être exploités mais j’ai trouvé que le côté sympa de ces deux faits dramatiques étaient trop accentués! Ce livre n’est dont pas à mettre entre toutes les mains! Je suis contre les drogues mais en lisant ce livre au mauvais moment (par exemple en pleine crise d’ado) on serait bien tenté d’aller prendre des champis pour voir si l’effet est aussi bien que celui décrit dans le livre d’autant plus que c’est présenté comme quelque chose de à la fois banal et génial, les personnages dédramatisent même l’expression « bad trip »…

Enfin voilà, personnellement, au delà de l’histoire d’amour,entre une amie d’une écrivaine handicapée et un homme qui tente de l’aider; le mal aise qu’il y a entre les personnages qui ne peuvent pas réellement se passer les uns des autres ainsi que la peur de la différence qui est ressentie par l’homme envers l’écrivaine; j’ai été particulièrement troublée par cette description des bienfaits de cette drogue mais aussi par la simplicité avec laquelle le personnage masculin organise cet attentat!

Vous l’aurez compris, mon avis est plutôt négatif face à ce récit.

En vidéo:

Ma note: 6/10

Publicités