L’arche de Noël et autres contes de Romain Sardou

J’ai lu ce livre de 125 pages paru aux éditions Pocket.

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

D’abord, j’ai été ravie de retrouver la plume de Romain Sardou ainsi que certains personnages que j’avais rencontré dans « Une seconde avant Noël » du même auteur.

Ensuite, je dois dire que la première nouvelle est celle qui m’a le plus plu car c’est la plus longue! J’ai donc eu plus de temps pour entrer dans cette histoire. De plus, elle m’a replongée instantanément dans l’univers poétique, magique et merveilleux des contes de Noël de R. Sardou.

Les autres nouvelles/contes étaient plaisants mais nettement plus courts et du coup, je les ais trouvé moins merveilleux, ensorcelants…

Si je devais conseiller des contes de Noël de Romain Sardou, il est certain que je conseillerais vivement « Une seconde avant Noël » et « Sauver Noël » que j’avais vraiment beaucoup plus apprécié!

Ma note pour ce recueil est de 7,5/10. Dommage mais il m’a beaucoup moins emporté dans la magie de Noël…
Ma chronique en vidéo:

Flocons d’amour de John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle

J’ai lu ce livre de 346 pages paru aux éditions Hachette.

Pour un bref résumé, c’est par ici.

Mon avis:

J’ai aimé cette lecture qui m’a permise de repartir quelques années en arrière dans mes premiers émois amoureux, les rendez-vous avec des amis lorsque nous étions adolescents, les discussions entre copines sur les derniers ragots entendus dans les couloirs de l’école,…

J’ai beaucoup aimé ce livre même si il m’a fait réalisé que j’ai peut-être pris un petit coup de vieux depuis cette époque, si bien que par moment j’ai trouvé certaines scènes ou dialogues un peu cul-cul mais enfin, dans l’ensemble j’ai quand-même beaucoup apprécié.

J’ai trouvé ce livre d’autant plus sympathique parcequ’il m’a surppris! En effet, je m’attendais à lire trois nouvelles de trois auteurs différents qui ont écris chacun une nouvelle qui aurait pour thème l’amour sous la neige mais pas du tout! En fait, chacun des auteurs a écrit un morceau de l’histoire en partant d’un personnage différent mais tous se connaissent puisqu’ils vivent au même endroit et fréquente donc les mêmes endroits si bien que vers la fin de l’histoire, il y a une scène qui mêle tous les personnages et j’ai trouvé l’effet très réussi!

J’ai pris le temps d’apprécier, outre les histoires des personnages qui s’entremêlent, l’exercice de style réalisé par ces trois auteurs qui ont réussi à gardé chacun la particularité de leur plume pour l’écriture de leur partie et cela se sent particulièrement lorsqu’on passe à la partie écrite par John Green car les sentiments et les actions y sont décrits de manière plus « masculine » mais quand on a lu l’ensemble des trois histoires, on se rend bien compte qu’il y a eu du travail car les trois histoires s’imbriquent bien les unes dans les autres et cela donne un superbe résultat.

Ma note pour cette lecture sera de 8/10 car j’ai beaucoup aimé même si j’aurais plutôt tendance à le conseiller aux jeunes filles de 15 à 20 ans et pas aux vieille biques comme moi qui en ait déjà 28 car on ne voit plus vraiment la vie de la même façon et cela rend certaines scènes  et discussions vraiment niaises.

Ma revue en vidéo:


L’état de ma PAL: Bien pire qu’hier mais moins que demain… Je crois que cette petite phrase va devenir mon credo donc je vais sans doute arrêter de faire le point sur ma PAL à la fin de chaque message! Tant pis pour ma résolution de janvier 2012, je ferai peut-être mieux l’an prochain…

Un cadeau du ciel de Cécilia Ahern

J’ai lu ce livre de 351 pages paru aux éditions Flammarion.

Pour le résumé c’est par ici.

Mon avis:

C’était mon premier livre lu de cet auteur et j’ai apprécié son style d’écriture qui est accessible à tous. C’est un roman qui est à la croisée des genres, entre la chick lit et le conte de Noël et je peux vous dire tout de suite qu’il ne m’a pas complètement convaincue!

Même si j’ai passé un agréable moment de lecture, j’ai trouvé que la première centaine de pages était un peu longue car je n’arrivais pas à m’accrocher à l’histoire et ceci provient certainement du fait qu’il y a une histoire racontée par un des premiers personnages et que je m’embrouillais dans les noms de tout ce joli monde… De plus, le personnage principal se trouve être quelqu’un d’odieux que l’on apprend à connaître et à apprécier au fil de l’histoire mais au premier abord, on n’aurait pas envie de le connaître personnellement alors, lire « son histoire »…

Le personnage principal, Lou, va rencontrer un SDF, Gabe (surnom de l’ange Gabriel, à moins que ce soit un démon…?). Gabe va tenter d’ouvrir les yeux de Lou sur le mal qu’il fait autour de lui en négligeant autant son entourage au profil de son travail. Il y a un peu de magie genre conte de Noël autour de cette rencontre entre Gabe et Lou qui rend l’histoire plus chaleureuse et plus appréciable mais alors, pourquoi tout casser avec cette fin???

Attention, dans le paragraphe suivant suivant je dévoile la fin de l’histoire, veuillez sauter le paragraphe si vous ne voulez pas la connaître!

En effet, ce qui m’a le plus dérangé dans ce roman c’est la fin, même si il y a une morale à l’histoire et que tout ceci nous fait comprendre qu’on n’est pas sur terre que pour travailler et qu’il faut profiter de sa famille et des gens qu’on aime car on n’est pas sur cette terre pour toujours et que la faucheuse peut surgir de n’importe où à n’importe quel moment pour nous enlever la vie, j’aurais quand-même vraiment préféré un happy end!

Ma note pour ce livre sera de 7/10, ce n’était pas désagréable à lire et une fois accrochée aux personnages, je voulais savoir la suite mais j’ai été tellement désagréablement surprise pas la fin que je ne pourrais pas mettre plus que 7/10…

Etat de ma PAL: 226/227

En vidéo:

Pas de Noël cette année de John Grisham

J’ai lu ce livre de 215 pages paru aux éditions Robert Laffont (ben oui, je n’ai pas lu le format des éditions Pocket…)

Pour le résumé, c’est par ici.

Mon avis:

J’ai passé un bon moment en compagnie de ce livre car il est facile à lire et que je voulais vérifier l’hypothèse que je me faisais de la suite de l’histoire!

Malheureusement, oui, à chaque fois ou presque ce que j’avais émis comme hypothèse se vérifiait alors que je suis rarement très perspicace donc cela veut dire que vraiment, l’histoire est trop prévisible!

De plus, l’auteur a tuffé l’histoire de situations cocasses qui devaient sans doute faire beaucoup rire les lecteurs mais moi, je ne sais pas trop pourquoi mais j’ai à peine souri…

Aussi la fin de cette comédie était vraiment très/trop prévisible dans le genre Happy End, on est servi!

Bref, ça se lit, c’était pas une horrible lecture mais elle ne restera pas gravée dans ma mémoire et ce n’est pas non plus le genre de lecture que je conseille car il manquait vraiment quelque chose (par exemple quelque chose d’inattendu) à cette histoire!

Ma note pour ce roman sera de 6/10 car c’était vraiment trop prévisible!

En ce qui concerne le livre, j’ai dit ce que je pensais. Cela dit, je me disais que les différents aspects cocasses de la vie de famille aux abords de la fête de Noël seraient sans doute plus drôles vus en film! Il paraît que le film a déjà été réalisé mais je pense que je ne l’ai pas encore vu… Peut-être que j’apprécierais plus le film que le livre!

En vidéo:

Neige de Maxence Fermine

J’ai lu ce livre de 96 pages paru aux éditions Points.

Pour le résumé du livre, c’est par ici.

Mon avis:

Un vrai coup de coeur!!!

Le récit est fluide, poétique, plein, d’amour, de sagesse tout en simplicité! J’ai adoré!

J’ai cru en commençant le livre que ça allait être un récit dans le genre du conte du chat maître zen c’est à dire une histoire empreinte de morale, de philosophie,… et le fait que le jeune Yuko, jeune poète, dont le sujet de pédilection est la neige doive partir à la recherche d’un maître dans l’art de la poésie, ne m’a laissé pensé que sans doute il y aurait tout au long du chemin des haiku qui allaient être d’un genre plus philosophique  mais non! En fait, toute l’histoire tourne autour d’une histoire d’amour et je pense que c’est ça que j’ai vraiment adoré!

Cette histoire se déroule dans un environnement particulier,les montagnes enneigées du japon, et ce paysage contribue sans doute aussi à la poésie et à la magie de l’histoire.

Je ne sais comment mieux décrire le plaisir que j’ai eu à lire ce tout petit livre mais je le conseille vivement à tous!

Ma note pour cette petite merveille sera de 9,5/10

Ce livre fut le premier de cet auteur que j’ai lu mais je tenterai sans doute un autre livre de M. Fermine dès que j’en aurai l’occasion!

En vidéo:

La révélation de Noël de Anne Perry

J’ai lu ce livre de 184 pages paru aux éditions 10/18.

Pour le résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Ce fut un bon moment de lecture mais qui ne restera pas dans les annales.

J’ai aimé l’ambiance du roman et heureusement car tout est basé la dessus…

Il y a une enquête mais elle a finalement lieu assez loin dans le récit et est assez vite expédiée.

En effet, plus de la première moitié du livre sert à planter le décors et c’est très bien car j’ai aimé l’histoire de la nièce et de sa tante sur fond de payasages Irlandais et de tempête au cours de laquelle ces deux femmes recueillirent un marin sauvé inextrémisse d’un nauffrage.

Cela dit, après avoir lu l’entièreté de la nouvelle policière, je trouve que plus de 100 pages pour planter de décors sur 184 pages, c’est beaucoup, non?

L’enquête est amenée par la tante qui sait qu’il y a des secrets qui gâchent la vie des villageois, et elle se sera menée à bien par sa nièce, Emily, qui interrogera la population avec plus ou moins de finesse car elle n’est pas détective…

J’ai trouvé que les personnages étaient tous assez bien dépeints et attanchants, même l’auteur du crime perpétré il y a 7 ans et qui fait l’objet du fameux secret des villageois. (Ainsi, j’ai dit ce que je pensais du meutrié sans vous dire qui il est!Par contre, pour le secret, vous saurez que c’est un meutre mais bon…!)

Les paysages sont bien décrits également, je me serais crue en Irlande durant toute la lecture et en somme ce fut comme je le disais une bonne lecture, mon seul regret est qu’on ne soit pas projeté dans le vif du sujet un peu plus rapidement afin de nous laisser éventuellement pencher vers quelques autres fausses pistes… Pour donner encore un peu plus de mystère!

Pour tout dire, le fait que l’enquête soit si vite résolue sur la fin donne l’impression qu’on attend avec impatience qu’il se passe quelque chose et cela rend certains passages du début du livre un peu longuets!

J’ai oublié de vous le dire, sans doute parceque au fond, pour l’enquête cela à peu d’importance, mais toute l’histoire se déroule en période de Noël!

Ma note: 7,5/10 pour les descriptions des paysages Irlandais qui m’ont rappelé des vacances en Irlande (non, je n’ai pas joué les détectives en vacance!)

En vidéo:

Une seconde avant Noël de Romain Sardou

J’ai lu ce livre de 281 pages paru aux éditions Pocket.

Pour le résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Voici un conte qui nous livre de manière originale l’histoire de la première fête de Noël et donc de la naissance du père Noël.

J’ai trouvé ce conte beau, attendrissant, magnifique, magique, splendide…

J’aime toujours autant la façon dont c’est écrit, en effet, j’avais déjà lu Sauver Noël que j’avais également adoré et l’histoire est contée de la même façon.

Cet auteur n’a pas son pareil pour me faire rêver et en cette période de Noël, c’est tout ce que j’attendais de ce livre donc je suis comblée et je vous le conseille à tous, aux petits comme aux grands.

Ma note pour ce livre sera donc un 9,5/10 car il y a peut être mieux mais je commence à en douter… En tout cas en matière de contes de Noël, je vous conseille vivement Une seconde avant Noël et Sauver Noël car se sont des contes merveilleux qui réveillent notre imaginaire!

En vidéo: