Trois de Sarah Lotz

Trois de Lotz

J’ai lu ce livre de 528 pages paru aux éditions Fleuve noir.

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Bon, que dire, j’ai passé un agréable moment de lecture mais…

Déjà, j’ai un peu flipper sur un passage du livre mais à part ça… Je pensais en lisant la quatrième de couv’ que j’aurais bien plus le frisson… Limite j’ai déjà été plus stressée et eu plus la trouille en lisant un thriller… Mais bon, c’est pas non plus un énorme reproche car au moins je n’ai pas été victime de cauchemars pendant ma lecture!

D’autre part, ce livre souffre de quelques longueurs dues à des répétitions. Le style « témoignage » donne un certain charme mais comme beaucoup de personnages racontent sa vision des faits, j’en suis arrivée à me dire qu’il y a des choses qu’on ne risque pas d’oublier tellement elles sont répétées par chacun!

Et puis la fin, où je m’attendais à un truc spécial, une révélation ou je ne sais quoi m’a semblé vraiment pas terrible donc je ne sais pas si il n’y a que moi qui ais eu cette impression mais finalement ce n’est pas ma meilleure lecture du moment…

Il faut dire que j’étais mitigée mais plus ou moins emballée quand même en terminant ma lecture mais maintenant que quelques semaines ont passé, le souvenir que j’en garde est de moins en moins reluisant…

Publicités

Timeville de Tim Sliders

J’ai lu ce livre de 384 pages paru aux éditions Fleuve Noir. (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Avec ce livre, j’ai adoré repartir dans les années 80 en companie de toute une petite famille dont les parents sont en instance de divorce.

Toute l’intrigue ensuite consiste d’abord à savoir comment reconstruire sa vie de famille dans les années 80 en aillant changé de boulot pour les parents et changé d’école, de jouets et de copains pour les enfants! Ensuite, il est évident que toute cette famille va chercher à savoir comment cela se fait qu’ils aient vécu ce retour dans le temps mais aussi comment retourner en 2012.

J’ai vraiment adoré chaque personnage qui compose cette famille et surtout l’adolescente qui tente de profiter de tout ce qu’elle sait sur le futur en jouant la médium…

Bref, un retour dans le passé génial sur fond d’histoire d’amour et d’histoire familiale. J’ai, comme je le disais plus haut, adoré donc je le conseille vivement à tous!

Ma chronique en vidéo:

 

Les engagés de Josef Ladik

J’ai lu ce livre de 413 pages paru aux éditions First (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Mon avis est un peu plus mitigé que pour le tome 1 que j’avais adoré! En effet, « Les engagés » est bien la suite du livre « Le maître des noms« .

Je me souviens en terminant « Le maitre des noms » que j’étais vraiment restée sur ma faim et j’avais hâte d’entamer ce tome 2 puis comme toujours, je l’ai mis dans ma pile à lire géante et il a attendu presque 1 an avant que je m’y mette.

Je n’ai pas été vraiment déçue, surtout au départ, j’était ravie de retrouver Anne Ripley et tous les autres personnages rencontrés dans le premier tome. J’ai aimé l’histoire de manière générale surtout la fin qui est assez surprenante. Le seul bémol c’est que certains passages étaient longs et certaines scènes descriptives n’avaient aucun impact sur la suite de l’histoire donc elles auraient pu être éludées pour alléger un peu la lecture.

Mais l’idée de départ était vraiment sympa!

Je pense aussi je j’ai préféré le premier tome car dans ce deuxième volet, on part dans des concidérations politiques et une sorte de guerre. Je dois avouer que ce sont des sujets qui me parraissent bien souvent moins attrayants que d’autres mais sur ce point, c’est vraiment quelque chose de personnel que je ne peux reprocher ni à l’histoire, ni à l’auteur!

Ma chronique en vidéo:

 

 

Le maître des noms de Josef Ladik

J’ai lu ce livre de 596 pages paru aux éditions Pocket.

Pour un bref résumé, c’est par là.

Mon avis:

Halala, moi qui pensais que ce livre serait mon coup de coeur de l’année… Finalement pas! Dommage…!

Je m’explique, le début est haletant, j’entre bien dans l’histoire en accompagnant Anne dans sa découverte du fameux carnet rouge, je me demande avec Anne si c’est une chaîne, une plaisanterie ou si c’est du sérieux,…

Puis, vers la moitié du livre, le rythme si soutenu retombe un peu mais, qu’à cela ne tienne, je continue car je veux savoir la suite et puis je me suis presque liée d’amitié avec les personnages… De plus, le monde futuriste dans lequel me plonge l’auteur est plutôt bien décrit et assez passionnant mais bon, au fur et à mesure, c’est quand même un peu long.

Vers les 3/4 du livre, l’histoire reprend du poil de la bête et repart sur les chapeaux de roue, j’aime, j’adore quand tout s’accélère dans un thriller et que je me dis qu’on a bientôt trouvé le méchant et là, je suis vraiment restée sur ma faim!

D’abord, Anne a tenté quelque chose en jouant peut-être sa vie et on ne sait pas, en fin de compte, si elle est morte ou vivante. En plus, la fin laisse l’opportunité de faire une suite donc il n’y a pas de réelle fin et ça, ça m’a vraiment ennuyée!

Y a-t-il une suite prévue??? Hé bien, d’après l’auteur qui m’a lui-même laissé un commentaire sous cet article, il y a une suite qui se nomme: Les engagés . Il est évident que je vais me procurer cette suite dans un avenir proche!

Vu ma déception sur la fin, ma note est de 8/10. Ce livre restera malgré tout dans ma mémoire comme un bon mélange de thriller et de sciences fiction. Vu qu’il y a une suite prévue, ce premier tome vaut au moins 9/10 car c’est ce qui m’ennuyait le plus, c’était de rester dans le brouillard en terminant le roman sans savoir si je n’avais pas loupper quelque chose…

Ma chronique en vidéo:

L’oeil de Pâques de Jean Teulé.

J’ai lu ce livre de 156 pages paru aux éditions pocket.

Pour en livre un petit résumé, c’est par ici.

Mon avis:

C’est un fait, ce livre n’a rien avoir avec « Le magasin des suicides » que j’ai pu lire auparavant et qui était du même auteur mais cela dit, j’ai quand-même beaucoup aimé « L’oeil de Pâques »!

Ici, nous retrouvons la plume de Jean Teulé mais plus dans un roman à l’humour noir très cinglant du style Famille Adams, plutôt dans une enquête sur un meutre qui va mettre en scène différents personnages plus étranges et plus attachants les uns que les autres.

On va rapidement se rendre compte que tout tourne autour de Pâques, autant la date que le personnage qui est cette jeune fille très jolie qui a un oeil voilé.

Au sein de l’enquête, Jean Teulé, comme tout bon écrivain, va d’abord nous mener sur une fausse piste avant de nous révéler l’assassin mais cette découverte n’est pas la fin de l’histoire en soi puisque toute l’histoire ainsi que les personnages tournent autour de Pâques comme des abeilles ouvrières autour de leur reine (vous comprendrez cette phrase en lisant le livre…). La fin de l’histoire est d’ailleurs assez étrange, elle ajoute comme une note de fantastique dans cette histoire déjà très particulière.

J’insite sur le fait que c’est un petit livre et qu’en plus, il s’y passe une foule de choses donc le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer! Donc au delà de la première vingtaine de pages qui est assez incompréhensible tant qu’on a pas lu la suite, c’est vraiment un très bon roman. Dedans vous trouverez: un meurtre, un vol, une enquête, des viols, une histoire familiale assez compliquée, de l’inceste, des déviences de la justice, d’amour,… Voyez, ce livre, c’est tout un programme!

Bref, je pense qu’il n’est pas nécessaire que j’en dise plus pour vous faire comprendre que j’ai aimé ce roman si particulier de Jean Teulé même si mon roman favori de l’auteur reste pour le moment  « Le magasin des suicides ».

Ma note pour ce livre est de 8,5/10.

Ma chronique en vidéo:

Les éveilleurs: Livre 2 de pauline Alphen

J’ai lu ce livre de 335 pages paru aux éditions Hachette.

Pour un petit résumé, c’est par ici.

Mon avis:

J’ai été ravie de retrouver la plume de Pauline Alphen qui est très agréable à lire et toujours aussi poétique que dans le premier livre, malheureusement, c’est la seule chose qui m’a permise d’aller jusqu’à la fin du livre car je me suis beaucoup ennuyée durant cette lecture!

En fait, quand j’ai terminé le premier volet de cette saga, j’avais un avis mitigé car l’univers dans lequel nous plonge Les éveilleurs est beau et féérique mais j’attendais avec impatience un peu d’action au milieu de ce beau décors! L’action avait mis beaucoup de temps à arriver mais je me disais que il fallait planter le décors donc que l’action arrivait à la fin du livre et en toute logique allait se poursuivre dans le deuxième livre mais non…

Dans ce livre 2, on voit la scène terrible de la fin du premier livre avec les yeux de certains des survivants (pas tous) et on nous répète inlassablement les mêmes choses durant 335 pages… Il n’y a que ce qui arrive à Claris qui change un peu des discours sans fin des autres personnages et j’ai trouvé cela dommage!

Moi qui m’attendais à rester dans l’action du premier tome ou avoir une nouvelle action qui se présente de manière inattendue ou même partir à la recherche des personnes disparues comme certains des personnages de font dans ce livre mais avec un peu plus d’énergie et sans tous ces longs discours dont on aurait pu se passer!!! En effet, ces descriptions et ces palabres rajoutent peut-être de la poésie au récit et va assez bien avec le monde créé par l’auteur donc je me dis que certains lecteurs apprécieront mais moi pas donc je ne pense pas continuer à lire cette saga!

Pour ce livre durant lequel je me suis beaucoup trop ennuyée, ma note est de 6/10. Ce ne sera pas moins de la moitié car je tiens à mettre en avant la plume de l’auteur qui est fort sympathique puisqu’elle m’a permise d’aller au bout de ma lecture!

La critique en vidéo: (attention, j’y dévoile plus d’éléments de l’histoire!)

Les éveilleurs Tome 1 de Pauline Alphen

J’ai lu ce livre de 518 pages paru aux éditions Hachette.

Pour un petit résumé, c’est par ici.

Mon avis:

J’ai aimé ce livre bien que ce ne soit pas un gros coup de coeur.

A vrai dire, ce n’est pas un style dont j’ai l’habitude, comme je le disais à mon mari durant la lecture, c’est assez fantastique comme style et je n’aime pas trop ça en générale mais là, il y a un petit je ne sais quoi qui me pousse à poursuivre la lecture, peut-être la plume de l’auteur qui est plutôt agréable même si j’ai décelé pas mal de fautes dans le texte.

J’ai eu l’impression lors de la lecture de partir en voyage dans une contrée paisible et féérique avec comme compagnons les jumeaux Jad et Claris. J’ai apprécié mais je dois avouer que au bout d’un moment, j’ai commencé à me demander où l’auteur voulait en venir, qu’allait-il donc arriver car tout ne pouvait pas rester aussi paisible car ça en devenait un peu lassant.

Certes, il y avait bien le mystère de leur mère disparue et le récit de ce que sont les temps d’avant (ceux qui ont lu le livre comprendront de quoi je parle) mais à part ça, c’était un peu trop calme, mou et pourtant, j’avais envie d’en savoir plus.

J’ai été un peu déçue qu’il y ait de l’action que dans les 50 dernières pages même si le reste de la lecture a été, comme je vous le disais, très plaisante. Donc j’ai envie de voir ce que donne le tome 2 mais je dois dire que pour ce premier tome, ce fût seulement un bon moment de lecture sans plus.

Ma note pour ce livre est de 7/10, j’ai hâte de voir si le tome 1 était là pour planter le décors car dans ce cas, le tome 2 fera peut-être remonter la note de ce premier volet de l’histoire!

Ma revue en vidéo:

L’état de ma PAL: Je préfère ne pas en parler pour l’instant…