Timeville de Tim Sliders

J’ai lu ce livre de 384 pages paru aux éditions Fleuve Noir. (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Avec ce livre, j’ai adoré repartir dans les années 80 en companie de toute une petite famille dont les parents sont en instance de divorce.

Toute l’intrigue ensuite consiste d’abord à savoir comment reconstruire sa vie de famille dans les années 80 en aillant changé de boulot pour les parents et changé d’école, de jouets et de copains pour les enfants! Ensuite, il est évident que toute cette famille va chercher à savoir comment cela se fait qu’ils aient vécu ce retour dans le temps mais aussi comment retourner en 2012.

J’ai vraiment adoré chaque personnage qui compose cette famille et surtout l’adolescente qui tente de profiter de tout ce qu’elle sait sur le futur en jouant la médium…

Bref, un retour dans le passé génial sur fond d’histoire d’amour et d’histoire familiale. J’ai, comme je le disais plus haut, adoré donc je le conseille vivement à tous!

Ma chronique en vidéo:

 

Wonder de R.J. Palacio

J’ai lu ce livre de 405 pages paru aux éditions Pocket Jeunesse. (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

J’ai adoré cette lecture qui a frôlé le coup de coeur!

J’ai trouvé que l’écriture était un peu trop « enfantine » même en tenant compte du fait que le narrateur peut être un enfant car cela dépend des châpitres. Cela dit, j’ai adoré l’histoire de cet enfant qui est né avec une malformation faciale et qui, après avoir étudié avec sa maman à la maison, doit faire son entrée à l’école! Il est évident que la vie sociale de cet enfant ne sera pas facile et on le suit tout au long de ce nouveau départ, dans sa nouvelle école. On voit que les enfants ne sont pas tendres entre eux et cela peut nous renvoyer à des épisodes de notre propre enfance!

Avec ce livre, je suis passée par tout un tas d’émotions et j’ai adoré ça!

Je vous conseille donc vivement cette lecture simple mais fort sympathique! Je conseille également ce livre aux jeunes car cela nous fait nous poser des questions par rapport à notre propre comportement envers les autres et surtout envers les personnes différentes, quel que soit le handicap de celles-ci.

Ma chritique en vidéo:

Les engagés de Josef Ladik

J’ai lu ce livre de 413 pages paru aux éditions First (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Mon avis est un peu plus mitigé que pour le tome 1 que j’avais adoré! En effet, « Les engagés » est bien la suite du livre « Le maître des noms« .

Je me souviens en terminant « Le maitre des noms » que j’étais vraiment restée sur ma faim et j’avais hâte d’entamer ce tome 2 puis comme toujours, je l’ai mis dans ma pile à lire géante et il a attendu presque 1 an avant que je m’y mette.

Je n’ai pas été vraiment déçue, surtout au départ, j’était ravie de retrouver Anne Ripley et tous les autres personnages rencontrés dans le premier tome. J’ai aimé l’histoire de manière générale surtout la fin qui est assez surprenante. Le seul bémol c’est que certains passages étaient longs et certaines scènes descriptives n’avaient aucun impact sur la suite de l’histoire donc elles auraient pu être éludées pour alléger un peu la lecture.

Mais l’idée de départ était vraiment sympa!

Je pense aussi je j’ai préféré le premier tome car dans ce deuxième volet, on part dans des concidérations politiques et une sorte de guerre. Je dois avouer que ce sont des sujets qui me parraissent bien souvent moins attrayants que d’autres mais sur ce point, c’est vraiment quelque chose de personnel que je ne peux reprocher ni à l’histoire, ni à l’auteur!

Ma chronique en vidéo:

 

 

L’amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder

J’ai lu ce livre de 194 pages paru aux éditions Folio (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Aillant déjà lu d’autres livres de l’auteur, je me faisais une joie de retrouver son style si particulier, tranchant dans le vif tout en étant un peu vulgaire… Oui, il faut aimer mais moi, j’aime!

Vers la sortie du film, j’avais désiré que mon mari m’offre se livre mais, je ne sais pas pourquoi, il n’a pas voulu…

Dans ce roman, le personnage principal qui est en instance de divorce croit en l’amour qui dure trois ans puis qui meurt et il tente de nous démontrer par A+B que c’est ainsi. On le sent désabusé et on passe par pas mal d’émotions. En fait, ce livre nous conte une histoire d’amour qui se révèle être plus autobiographique que ce qu’on pourrait penser au départ…

Bref, j’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture mais je la conseillerais qu’à ceux qui aiment la façon d’écrire de l’auteur car c’est quand-même assez particulier.

Ma chronique en vidéo:

 

La septième vague de Daniel Glattauer

J’ai lu ce livre de 352 pages paru aux éditions Grasset. (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Ce livre est un deuxième tome. Le premier tome étant « Quand souffle le vent du nord » du même auteur.

La particularité de cette histoire est qu’elle est racontée au travers d’emails échangés entre les deux personnages principaux. Autant j’ai aimé le premier car ce style épistolaire mis au goût du jour était une découverte pour moi. Dans ce deuxième tome, on y retrouve le couple qui s’échange des emails, leur histoire évolue à peine, les échanges sont relativement semblables à ceux du premier tome,… Bref, j’ai trouvé que en somme l’auteur aurait pu s’en tenir au premier tome qui m’avait semblé sympathique. En effet ce deuxième volet m’a semblé ennuyeux car j’avais presque l’impression de relire le premier et pourtant je les ais lu avec presque un an d’écart!

Ma chronique en vidéo:

 

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

J’ai lu ce livre de 186 pages paru aux éditions JC Lattès. (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

J’ai adoré cette lecture!!!

J’en avais beaucoup entendu parlé en bien mais je ne pensais pas que je le trouverais moi aussi aussi sympa!

J’ai donc frôlé le coup de coeur à la lecture des aventures de Jocelyn et de Jocelyne, ce couple de quadragénaires dont la femme va gagné à l’Euromillion. Les personnages principaux sont touchants et leurs aventures nous ammène à nous poser la question suivante: Que ferions-nous de nos sous si on gagnait un gros lot et à qui le dirions-nous? Ce livre nous amène aussi à une réflexion sur l’amour face au temps qui passe mais aussi à l’amour par rapport à la convoitise et l’envie de réaliser ses rêves!

Bref, c’est un livre à lire absolument car en plus de tout cela, il y a de la poésie dans cette histoire et c’est vraiment très agréable à lire.

Ma chronique en vidéo:

 

Peur blanche de Ken Follett

J’ai lu ce livre de 442 pages paru aux éditions le Livre de Poche. (version ebook)

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Voici un thriller mené de main de maitre par l’auteur!

L’histoire a un petit goût de déjà vu ,l’intrigue ainsi que sa résolution sont un peu faciles et pourtant je me suis laissée emportée par l’action et par les personnages très attachants qui font de cette histoire une très bonne lecture malgré tout!

J’ai adoré suivre les aventures ou plutôt les mésaventures de cette famille dont le père est le dirigeant d’un laboratoire qui cherche des antidotes à des virus très contagieux et mortels! J’ai aussi adoré Andréa qui est la chef de la sécurité du labo.

Bref, c’était une lecture très agréable qui donne froid dans le dos, non seulement quand on pense au vol d’un virus mortel et très contagieux mais aussi car tout se déroule en plein hiver sous la neige! Pour conclure, je dirais que ce n’est peut-être pas le meilleur titre de l’auteur mais n’ayez pas peur de le sortir de votre bibliothèque car vous passerez malgré tout un agréable moment de lecture avec celui-ci.

Ma chronique en vidéo: