Délicieuses pourritures de Joyce Carol Oates

J’ai lu ce livre de 125 pages paru aux éditions J’ai Lu.

Pour en lire un résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Moi qui ait habituellement un avis plutôt tranché, cette fois, je ne sais pas exactement si j’ai aimé ou pas… C’est rare mais ça arrive!

Quoiqu’il en soit, cette histoire ne laisse pas de mabre!

La plume de l’auteur et surtout l’organisation de son texte m’a beaucoup plus plu dans ce roman que dans « Le triomphe du singe-araignée ».

Cette fois c’est plutôt le fait que le texte nous revoie à nous même ét surtout à cette curiosité perverse mais humaine qui nous pousse à tourner les pages pour en savoir de plus en plus sur cette histoire malsaine, sombre et terrifiante.

Cette histoire nous pousse aussi à réfléchir à jusqu’où peut aller l’emprise d’un professeur sur ses élèves  mais aussi plus simplement, jusqu’où peut-on aller par amour.

Bref, ce livre dans lequel tous les personnages ont un côté obscur, même le perroquet qui est d’une méchanceté rare, est malgré tout très prenant et ne nous laisse pas en paix même après en avoir terminé la lecture.

C’est bien parceque ce livre choquant ne sortira pas de ma mémoire de si tôt que je pense que d’une certaine manière je l’ai aimé et donc qu’il vaut sans doute une note de 8/10 car il a du atteindre son but!

Ma chronique en vidéo:

Challenge ABC: 12/26

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s