Le violon noir de Maxence Fermine

J’ai lu ce livre de 127 pages paru aux éditions Points.

Pour le résumé, c’est par ici.

Mon avis:

Maxence Fermine nous raconte ici une très belle histoire qui a tout d’un conte qui est écrit dans un style très chantant. ce styla chantant est plutôt un atout pour une histoire musicale qui nous parle de chant et de violon!

J’ai beaucoup aimé la rencontre entre Johannes Karelsky et Erasmus le luthier qui va conter à son visiteur une histoire d’amour très particulière…

Je dois avouer que la fin m’a un peu étonnée mais finalement, c’était peut-être assez judicieux de la part de l’auteur puisque cette fin renforce le récit (à mon goût). Cela dit, pour découvrir la fin, je vous conseille vivement de lire le livre que j’ai beaucoup apprécié.

Bref, avec ce livre de Maxence fermine, je suis rentrée à nouveau en contact avec la plume de Maxence Fermine qui m’avait tant fait aimer Neige. Je crois que je viens de découvrir un nouvel auteur « chouchou »!

L’ayant emprunté en bibliothèque, je lirai bientôt Le labyrinthe du temps du même auteur qui viendra peut-être confirmer mon coup de coeur pour le style de l’écriture si chantante et poétique de Maxence fermine.

Ma note pour ce livre sera de 9/10, c’est un très bon livre même si ce ne fut pas le même coup de foudre qu’à la lecture de Neige.

En vidéo:

Publicités

Une réflexion sur “Le violon noir de Maxence Fermine

  1. agnes dit :

    J’ai hâte de découvrir ta vidéo concernant ce livre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s